Se connecter à l'Ent

L'identifiant ou le mot de passe est incorrect.

L'identifiant ou le mot de passe est incorrect.

L'ENT est actuellement indisponible suite à un problème indépendant de notre volonté. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément. Soyez assurés que nous faisons le maximum pour rétablir la situation au plus vite. Si vous souhaitez être informés dès la réouverture du service, merci de nous communiquer votre adresse mail. Cette adresse mail sera utilisée uniquement à cette fin et ne sera pas conservée.

41 écoles rejoignent PCN !

Lors de la Journée Académique pour l’Innovation et le Numérique Educatif (JAINE) qui se tenait le 23 mai à la Villette, l’Académie et la Ville de Paris ont réuni les 41 écoles qui rejoindront le projet PCN à la rentrée 2018/2019.

 

Une politique volontariste en faveur du numérique

Réunis pour se préparer à rejoindre l’ENT à la rentrée prochaine, les représentants des 41 écoles élémentaires sélectionnés par la Ville et l’Académie de Paris ont été accueillis par Antoine Destré, Directeur académique des services de l’Education nationale (DASEN).

L’introduction du DASEN a été l’occasion de rappeler la politique volontariste de l’Académie dans le champ du numérique. Pour Antoine Destré, la réussite de cette politique repose sur trois éléments clés.

 « L’équipement pour lequel nous saluons l’implication de la Ville qui dote, via le budget participatif, les écoles et établissements du matériel nécessaire au développement des usages. (…) Les personnes compétentes, avec notamment les ambassadeurs du numérique qui œuvrent sur le terrain à l’accompagnement et à la formation des acteurs éducatifs. Et enfin, les outils»

Sur ce dernier point, le DASEN fait particulièrement référence à PCN et souligne la chance de disposer d’un ENT qui fonctionne, éprouvé dans les collèges et dans les écoles expérimentatrices.

 Antoine Destré

Antoine Destré, Directeur académique des services de l’Education nationale (DASEN)

PCN dans les écoles élémentaires, une logique de projet

Au cours de l’année scolaire 2017/2018,  ce sont 18 écoles élémentaires parisiennes qui ont expérimenté l’ENT. Antoine Destré rappelle que ces écoles avaient été sélectionnées en fonction de leur localisation pour garantir un « maillage du territoire ».

Cette année, la Ville et l’Académie ont décidé de revoir leur critère de sélection des écoles pour doter les équipes les plus motivées. « La sélection a été effectuée dans une logique de projet », c’est ce qui garantira la mobilisation des équipes et le développement des usages.

Emmanuel Gojard, représentant de la Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris salue d’ailleurs la qualité des candidatures. « La motivation des équipes et la capacité à s’investir dans le projet sont réelles » explique Emmanuel Gojard, exprimant ainsi sa confiance dans les 41 écoles fraîchement sélectionnées.

Le DASEN conclut en rappelant le cap fixé par l’Académie et par la Ville : « Nous souhaitons que l’élargissement de l’expérimentation soit le début d’une généralisation à laquelle nous devons parvenir très vite ».

 

L’ENT, un outil au service de la communication et de la pédagogie

Les principaux objectifs de l’ENT sont présentés par Philippe Taillard, Délégué académique au numérique éducatif (DANE). Communication et pédagogie sont les deux grands champs qui bénéficieront de l’arrivée de PCN à l’école.

« En réunissant tous les membres de la communauté éducative sur un même réseau fermé et sécurisé, PCN offre un formidable outil de communication. (…) Il permet aussi d’accompagner les apprentissages en offrant des outils de production collaboratifs et favorisant le partage »

Grâce aux comptes des parents d’élèves, PCN est aussi une opportunité pour travailler sur le lien école/famille. Enfin, le DANE de Paris souligne l’intérêt de développer dès le plus jeune âge les compétences numériques des élèves dont la majorité numérique est désormais fixée à 15 ans.

Parmi les usages de l’ENT, la Ville de Paris rappelle que PCN s’adresse aussi au personnel périscolaire. « Cette année, les Responsables Educatifs Ville et les animateurs s’en sont emparés pleinement pour relayer les activités réalisées avec les enfants sur le temps périscolaire » précise Emmanuel Gojard. C’est une vitrine idéale pour témoigner et faire connaître auprès des parents et des équipes éducatives de la qualité du travail effectué sur ces temps d’apprentissage.

Philippe Taillard et Emmanuel Gojard

Philippe Taillard, Délégué académique au numérique éducatif et Emmanuel Gojard, représentant de la Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris

Les prochaines étapes 

Avant de rejoindre PCN à la rentrée prochaine, les équipes des 41 écoles sélectionnées vont bénéficier d’un accompagnement conjoint de la Ville et de l’Académie.

Les principales étapes sont rappelées ci-dessous :

  • Dès à présent, les écoles sont invitées à désigner les administrateurs locaux (ADML). Il s’agit des personnes en charge de l’administration technique de l’ENT dans l’école. Mobilisés pour la distribution des comptes en début d’année, gérer les règles de partage, ou encore renouveler les mots de passe, les ADML sont au nombre de 2 à 4 par école (à désigner parmi les directeurs, enseignants, responsables éducatifs Ville et animateurs) ;
  • Formation des ADML du 5 au  25 juin 2018 : inscriptions en cours ;
  • Formation des enseignants en septembre 2018 : les inscriptions auront lieu fin juin, à raison d’un enseignant/directeur par école ;

En complément de ces étapes indispensables au déploiement de l’ENT dans les meilleures conditions, les écoles pourront bénéficier de trois formes d’accompagnement :

  • Possibilité de demander un stage de Formation d’Initiative Locale (FIL) ;
  • Parcours M@gistère en auto-inscription pour les ADML et les enseignants ;
  • Accompagnement tout au long de l’année par le Formateur Informatique Pédagogique (FIP) et la Ville pour le personnel périscolaire.

 Vue de la salle

Bienvenue à toutes les nouvelles écoles dans le projet PCN !

Rechercher
retour en haut de la page