Se connecter à l'Ent

L'identifiant ou le mot de passe est incorrect.

Connexion depuis un environnement sécurisé
Si vous êtes dans un lieu sécurisé et que vous considérez qu’il n’y a pas de risque que quelqu’un s’empare de votre session (pendant une courte absence de votre part ou à votre départ si vous avez oublié de vous déconnecter), vous pouvez cocher cette case pour prolonger votre session pendant 6 heures

L'identifiant ou le mot de passe est incorrect.

L'ENT est actuellement indisponible suite aux opération annuelles de maintenance. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément. Soyez assurés que nous faisons le maximum pour rétablir la situation au plus vite. Si vous souhaitez être informés dès la réouverture du service, merci de nous communiquer votre adresse mail. Cette adresse mail sera utilisée uniquement à cette fin et ne sera pas conservée. 

Bienvenue au club !

Au collège Thomas Mann (13e Arrondissement), tout le monde s’empare progressivement de PCN et les clubs de collégiens semblent s’en faire la part belle. Retour sur un usage inédit et inspirant de votre ENT !

Des clubs dynamiques valorisés par l’application blog de PCN

Tous les mardis midi, Maguesvari Audemar, professeure de physique-chimie encadre le club éco-citoyen du collège Thomas Mann. Chaque semaine, quinze élèves se réunissent pour organiser des actions citoyennes de sensibilisation à l’écologie et au développement durable. Jusque-là, la communication et la valorisation des actions du club étaient très limitées or « lorsqu’on s’intéresse au développement durable et aux sujets écolos, on a besoin de faire parler de ses actions, de se faire entendre et d’entraîner les autres » explique Maguesvari.

Masguevari Audemar

Alors quoi de plus évident que d’investir le blog de PCN pour gagner en visibilité ? C’est en tout cas le pari qu’a fait la jeune enseignante en créant son premier blog sur PCN : « J’aime bien essayer des choses nouvelles, confie-t-elle. On affiche déjà dans les couloirs les informations importantes sur l’activité du club, mais avec le blog de PCN, on peut faire beaucoup plus. Maintenant, nos publications apparaissent dans le fil de nouveautés de chaque utilisateur, nos activités sont bien plus visibles qu’auparavant

La dernière action du club a connu un franc succès, aussi bien en ligne qu’au collège. « Nous avons installé des poubelles de tri du papier. Avec le papier qu’on a récupéré, les élèves ont fabriqué des cahiers de brouillon. On les a ensuite vendus pour financer les futures actions du club. Ça a vraiment très bien marché ! A chaque étape du projet, je publie un post sur le blog et ça suscite une bonne dizaine de commentaires » raconte-t-elle. Victime de son succès, le club éco-citoyens doit désormais refuser des candidatures… Maguesvari fait remarquer que le nombre de candidats au club a augmenté depuis le lancement du blog. Un hasard ? Peut-être pas.

Le succès des blogs PCN gagne peu à peu les autres clubs du collège. Le club sciences souhaiterait collaborer avec le club éco-citoyen et restituer le travail commun sur un blog dédié. Du côté des mathématiques, le journal du club de mathématiques Mat’Récré animé par Malika Hmidy s’est offert une édition numérique sur le blog de l’ENT.

 Malika Hmidy

Le choix de PCN, une question de cohérence

Le principal du collège, Kamel Ait Bouali, explique que lors de sa prise de fonction en 2017, le collège utilisait une solution privée qui ne donnait pas satisfaction. « Avec le précédent outil, il y avait beaucoup de problèmes. Étant donné que j’étais auparavant en poste au collège Colette Besson où PCN fonctionnait très bien, j’ai proposé à l’équipe de changer d’ENT en cours d’année » explique-t-il. C’est un choix audacieux qui a depuis emporté l’adhésion de la communauté éducative malgré les réticences que cela a pu générer au départ.

Pour M. Ait Bouali, le choix de PCN est également une question de cohérence. « J’ai expliqué aux enseignants que la Ville de Paris avait fait le choix d’investir dans une solution pour toutes ses écoles et ses collèges. Il est donc logique que notre établissement s’inscrive dans cette dynamique. D’autant plus que les lycées d’Ile-de-France utilisent la même solution avec monlycée.net. A Paris, nous avons donc une réelle continuité entre l’école, le collège et le lycée » se réjouit le principal.

 Kamel Ait Bouali

Les élèves sur PCN

Il suffit de faire un détour par le CDI pour se faire une idée des usages de PCN par les élèves. C’est sous l’œil vigilent d’Amélie Samson, professeure-documentaliste du collège, que les élèves s’emparent de l’ENT.

Amélie Samson n’y va pas par quatre chemins pour qualifier son rapport au numérique : « Le numérique en général ce n’est pas mon truc ». Pour autant, elle reconnait l’intérêt de PCN. « On gagne un temps fou avec la messagerie entre collègues. Avec les élèves, ça permet aussi de répondre à un besoin très précis : au CDI, ils ne peuvent pas imprimer de documents alors ils me les envoient via PCN puis j’envoie à l’impression, ça c’est vraiment très pratique. »

 Amélie Samson

Qu’en pensent les principaux intéressés ? En nous expliquant qu’elle est en classe « normale » de 5ème, Anfal fait référence à l’année antérieure qu’elle a passé en 6ème UPE2A (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) en arrivant en France depuis l’Algérie. « En UPE2A on utilisait PCN. C’était surtout le blog cinéma que j’aimais bien. On a monté des extraits de films, on faisait des petits films pour travailler le français et à la fin, ça a donné un film entier. C’était bien pour améliorer notre niveau de français ! » précise la jeune fille.  Nous n’en doutons pas, le français d’Anfal est désormais parfait et sa place en classe « normale » n’étonne personne.

Anfal et Jade

Un peu plus loin, Rimbaud, élève de 3ème, finalise son rapport de stage sur un poste du CDI : relecture, reformulation de certaines phrases, insertion d’images. Rimbaud est très concentré, il doit terminer son travail et l’imprimer dans les prochaines heures. « Les PC du CDI ne supportent pas les clés USB alors je dépose mes documents chez moi sur l’espace documentaire de PCN et je le retrouve au CDI pour le modifier. »

Dans un autre coin du CDI, Nicolas élève de 6ème semble passer du temps sur le fil d’actualité. Mais que regarde-t-il ? Les devises de ses camarades évidemment… « J’aime écrire les devises car je peux m’exprimer librement alors que dans la rue ou dans la cour je n’ose pas toujours à cause des réactions des autres. Sur PCN, c’est encadré, je me sens plus libre ». Grâce aux devises, Nicolas en apprend davantage sur les préférences sportives de ses amis : untel supporte telle équipe de foot, untel est amateur de basket. Bref, le mur des devises s’avère être une véritable vitrine des goûts et préférences des collégiens ! 

Elèves au CDI

L’envol de PCN grâce aux tablettes numériques

« Le Collège vient d’être doté de cent tablettes numériques grâce au budget participatif de la Ville de Paris. La disponibilité de ce matériel devrait renforcer les usages pédagogiques de PCN par les enseignants » explique le principal. « L’étape suivante sera de former les assistants d’éducation qui encadrent les élèves internes. Nous sommes le seul collège public parisien à disposer d’un internat et ses élèves pourraient parfaitement profiter du potentiel de PCN pendant leurs heures d’étude. Les AED consultent déjà les cahiers de texte, ils pourraient aussi apprendre à utiliser les applications pédagogiques pour mieux accompagner les internes dans leur travail personnel » conclut-il. On a déjà hâte d’y être !

Rechercher
retour en haut de la page