fr

L’éducation numérique s’invite au Centre Pompidou

Le mercredi 4 mai de 10h à 19h30 se déroulaient au centre Pompidou deux événements consacrés au numérique, à l’éducation et à l’art : la Journée Académique de l’Innovation et du Numérique Educatif (JAINE) et le Festival de la création numérique (ac@rt).

acart

Le mercredi 4 mai de 10h à 19h30 se déroulaient au centre Pompidou deux événements consacrés au numérique, à l’éducation et à l’art : la Journée Académique de l’Innovation et du Numérique Educatif (JAINE) et le Festival de la création numérique (ac@rt).

Les deux événements furent une belle occasion de découvrir le travail des professeurs et des élèves des écoles, des collèges et des lycées de la capitale. Chacun des 22 stands accueillait par rotation 3 à 4 présentations d’environ 30 minutes chacune. Parmi les présentations, nous avons bien sûr remarqué celle de Paris Classe Numérique (PCN), assurée par des représentants de la Direction des Affaires Scolaires et de l’Académie. La journée se voulait avant tout un rendez-vous sur l’innovation pédagogique et les pratiques artistiques. C’est de ce côté que l’attention devait naturellement se porter.

La journée a donné lieu à des tables rondes et des conférences. Celle de Franck Amadieu, maître de conférences en psychologie cognitive, apportait un point de vue éclairé sur l’ergonomie des ressources numériques et sur la manière d’utiliser celles-ci. Une table ronde, animée par Laurent Petit et Frédérique Longuet, enseignants à l’ESPE de Paris, a permis de découvrir deux projets associant des groupes de différents niveaux et de différentes disciplines : l’un sur le fonctionnement des pompes à chaleur réunissant des professeurs de SVT, de technologie et de lettres classiques, l’autre réunissant des élèves d’une classe de grande section de maternelle et d’une classe de 6e intitulé « Conter et compter » qui lie les mathématiques et le français.

Parmi les ateliers présents lors de cette journée, certains ont particulièrement retenu notre attention.

 

eTwinning au collège Jean Moulin

eTwinning est un programme lancé en 2005 par la Commission européenne, piloté en France par le ministère de l’Education nationale et déployé par le réseau CANOPE. Il regroupe une communauté enseignante en ligne de 375 000 membres à travers l’Europe et les pays voisins. Ce réseau professionnel permet aux enseignants français d’échanger avec des collègues européens et de monter des projets collaboratifs à distance avec leurs élèves. Parmi les objectifs d’eTwinning, l’innovation pédagogique et la diffusion des bonnes pratiques occupent une position centrale. Dans l’académie de Paris, 62 projets auront été mis en œuvre au cours de l’année 2015-2016.

Nadia Estienne, professeure d’anglais et sa classe de 4e du collège Jean Moulin (14e) ont ainsi intégré le projet Embracing Europ, rassemblant 7 pays et des classes de niveau 4e-3e sur le thème de la citoyenneté européenne. Le projet a démarré en septembre 2014 et a donné lieu à de multiples activités : création d’un logo (compétition par groupes) puis d’un magazine de présentation de la culture française grâce à l’outil Madmagz. Les articles ont été rédigés en anglais, en collaboration avec des professeurs de plusieurs disciplines.

L’ENT parisien n’est pas encore mobilisé pour des projets de ce type, mais ce serait possible en ouvrant l’accès aux groupes étrangers en créant des comptes invités.  Ce type de projets est en effet susceptible d’intéresser de nombreux enseignants et devrait se développer au court des prochaines années à la faveur du développement des usages de Paris Classe Numérique.

 

ee

ee

Extraits du magazine réalisé par les élèves de Nadia Estienne

 

Videolib, un service de l’Académie de Paris

Les services académiques présentaient dans le cadre de cette journée le service Videolib permettant aux enseignants de stocker et de partager des vidéos pédagogiques. L’outil s’adresse en particulieraux professeurs pratiquant la classe inversée. Là encore, un lien naturel avec l’ENT a été mis en place. L’installation dans PCN d’un connecteur vers Vidéolib permet par exemple d’intégrer dans le cahier de textes d’une classe le code d’une vidéo choisie dans Videolib et de la rendre ainsi directement accessible aux élèves de la classe.
Les professeurs d’EPS sont des utilisateurs très actifs des services de vidéos pédagogiques : elles les aident en effet à montrer la décomposition des mouvements ou à mesurer les performances sportives. C’est le cas par exemple de l’application Sprintimer, présentée sur Videolib, qui sert à chronométrer une course de vitesse et à départager les concurrents « sur le fil ».

VIDEOLIB

 

Festival de la création numérique ac@art

A la fin de la journée s’est déroulé le festival de la création numérique ac@rt, qui s’adresse chaque année à tous les élèves de l’académie et aux professeurs de toutes les disciplines. Il démontre brillamment que le numérique est davantage qu’un outil technique et qu'il permet aussi de créer, de penser autrement, d'impulser une dynamique artistique dans un établissement et de rendre compte de l’inventivité et de la créativité des élèves. Pour cette deuxième édition, les participants présentaient leurs créations numériques (photos, vidéos, animations, montages, blogs, installations, etc.) sur un thème imposé : le métissage.

Treize collèges parisiens, publics et privés, ont participé à cette deuxième édition.

Les œuvres présentées et, parmi elles, celles qui ont été distinguées par le jury sont consultables sur le site du festival. Pour notre part, nous avons particulièrement aimé les travaux des  collèges Jean-Baptiste Say (16e) et Antoine Coysevox (18e).

 

ACART


et