fr

PCN dans ses œuvres: un exemple de travail collaboratif

Chaque semaine, Grégoire Pralon, professeur d’histoire-géographie et responsable de l’histoire des arts au collège Beaumarchais poste une actualité sur PCN dans laquelle il présente une œuvre d’art. La semaine passée : le célèbre tableau de Caillebotte représentant des raboteurs de parquet. Cette semaine, un objet design contemporain : le presse agrumes de Philippe Starck.

ll

 

Grégoire Pralon, vous êtes responsable de l’histoire des arts au collège Beaumarchais, connu pour être un collège connecté, pouvez-vous nous expliquer comment se passe l’enseignement de l’histoire des arts dans votre établissement ?

Ma mission, en tant que responsable de l’histoire des arts, est de coordonner cet enseignement pour l’ensemble du collège. Nous avons été parmi les premiers à utiliser Folios pour cela. Depuis 4 ans, chaque élève, de la 5e à la 3e, dispose d’un cahier numérique d’histoire des arts où il peut déposer tous ses travaux.

En histoire des arts, les élèves de 3e doivent présenter 5 objets d’étude. Ils compilent des œuvres étudiées dans différents cours et déposent le fruit de leur travail dans leur espace personnel sur Folios, via une fiche pré-remplie. Ce cahier numérique aide vraiment l’équipe des professeurs qui contribuent à cet enseignement. L’histoire des arts étant un enseignement interdisciplinaire, il était très compliqué auparavant de suivre le travail des élèves. Tout se faisait sur papier et, d’une année sur l’autre, il était difficile de ne rien perdre. Le numérique dans ce domaine est d’une grande aide : ce qui est enregistré ne se perd pas et, en plus, le numérique permet la communication entre les élèves et leurs professeurs.

 

ll

Espace personnel d'un élève de 3e sur Folios

 

Pourquoi avoir choisi d’utiliser Folios ?

Il est vrai qu’il existe d’autres outils du même type, cependant l’intérêt majeur de Folios réside dans le fait qu’on y accède par l’ENT. Cela simplifie énormément les choses au niveau de l’identification : quand l’élève utilise Folios pour la première fois en 5e, il entre ses identifiants une seule fois avec l’aide de son professeur. Ensuite, il accèdera toujours à Folios et à son parcours d’histoire de l’art par PCN.

Aujourd’hui, tous les professeurs qui travaillent sur l’histoire des arts utilisent Folios et tous en sont satisfaits.

 

ll

 

De façon plus large, quels sont vos autres usages du numérique et particulièrement de l’ENT en histoire des arts ?

Je dispose d’une heure dans mon service pour l’histoire des arts. Depuis la rentrée, je publie chaque lundi sur PCN une actualité que j’appelle « l’œuvre de la semaine ». Je choisis une œuvre que j’aime bien et je la publie dans les actualités, accompagnée d’une fiche explicative et de liens pour approfondir. Je l’imprime également et je l’affiche dans le couloir qui conduit au CDI.

Je choisis toutes sortes d’œuvres, de n’importe quelle époque, j’essaie de varier au maximum. Par exemple, cette semaine j’ai choisi le Presse Agrume du designer Philippe Starck, et la semaine précédente « les raboteurs de parquet » de Gustave Caillebotte. Je publie l’œuvre de la semaine dans le même temps dans l’ENT en tant qu’actualité, puis j’envoie un message à tous (élèves, enseignants, personnel et parents) pour notifier cette publication.  Je range toutes les œuvres de la semaine dans un blog dédié sur PCN. Je reçois souvent des retours. C’est une initiative qui plait beaucoup aux parents en particulier car cela permet de les inviter dans la vie de l’établissement dont ils se sentent parfois exclus.  Les élèves peuvent ainsi découvrir les œuvres les plus connues de notre patrimoine, en dehors du cadre du programme scolaire.

 

ll