Se connecter à l'Ent

L'identifiant ou le mot de passe est incorrect.

Connexion depuis un environnement sécurisé

L'identifiant ou le mot de passe est incorrect.

L'ENT est actuellement indisponible suite aux opération annuelles de maintenance. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément. Soyez assurés que nous faisons le maximum pour rétablir la situation au plus vite. Si vous souhaitez être informés dès la réouverture du service, merci de nous communiquer votre adresse mail. Cette adresse mail sera utilisée uniquement à cette fin et ne sera pas conservée. 

PCN plus que jamais utile pour gérer les fermetures de classes

A l’école François Coppée, située dans un quartier paisible du 15ème arrondissement de Paris, PCN a prouvé toute son utilité pour remédier aux fermetures de classe. Il se pourrait bien que cela ait ouvert les portes à une utilisation plus large de PCN…


Une équipe pédagogique soudée

A notre arrivée à l’école Coppée, nous sommes chaleureusement reçus dans le bureau de la directrice, Véronique Stéphan. Forte de plus de vingt ans de carrière à l’Education nationale, elle est en poste à l’école Coppée depuis six ans. Cette directrice engagée dans sa fonction nous livre sa perception de la relation parents/écoles : « On a une bonne communication avec les familles, on a eu beaucoup de reconnaissance et de bienveillance de leur part pendant les confinements ». Véronique souligne que cette relation est particulièrement soignée grâce à l’investissement des enseignants : « Ici il y a un vrai esprit d’équipe, on travaille de manière collective. On est très attentif aux nouveaux projets, on se tient informé et on pratique l’auto-formation notamment pour PCN »

Cette cohésion d’équipe évoquée par Véronique est visible dans la façon dont les enseignants utilisent PCN : ici, les pratiques sont homogènes d’un professeur à l’autre.

PCN, un outil pour l’école à distance

L’école a opté pour une organisation originale : l’ENT est utilisé par les enseignants uniquement lorsque leur classe ferme. Depuis la rentrée 2021, il y a eu cinq fermetures de classes dans l’école.

L’équipe pédagogique a fait le choix d’encadrer PCN par des règles strictes :

  • Seuls les comptes PCN des élèves et des enseignants sont activés ;
  • Les parents communiquent avec les équipes par mail ou via le compte de leur enfant ;
  • La messagerie entre les élèves est bloquée.

Ces choix, faits dans l’urgence sanitaire, illustrent la volonté pédagogique de focaliser l’ENT sur les usages scolaires.

Nous rencontrons Alexandra Lalanne, enseignante en CE1, et Gaëlle Tessier, enseignante en CM2 qui nous expliquent leurs usages de PCN en cas de fermeture de classes. Depuis l’année dernière, les deux professeures utilisent essentiellement trois applications : le cahier de texte, le blog et la messagerie avec les élèves.

Le cahier de texte : Toutes les deux utilisent l’application pour envoyer du travail à leurs élèves, des documents à lire, des leçons à apprendre et des exercices à faire. Les élèves consignent leurs travaux sur un cahier qu’ils remettent à leur enseignante une fois que la classe ouvre de nouveau. Ce système hybride permet aux élèves de libérer les écrans pour leurs parents, souvent en télétravail, et de continuer à utiliser les outils d’enseignement traditionnels tout en se familiarisant avec les pratiques numériques.

 

 

Le blog : Alexandra a choisi d’investir le blog pour garder le lien avec ses élèves après la classe. « Je me sers du blog en dehors du temps d’enseignement classique. Quand ma classe était fermée, je postais chaque jour une nouveauté : une recette de cuisine, un dessin à réaliser, un concours de devinettes. Les élèves de CE1 sont encore petits, ils ne communiquent pas avec leurs copains en dehors de l’école. Le blog nous a permis de maintenir la vie de classe, de donner la sensation aux élèves qu’ils n’étaient pas seuls à la maison et d’interagir avec leurs camarades ».

Gaëlle a quant à elle décidé de continuer d’alimenter son blog tout au long de l’année. Pour elle, il s’agit d’habituer ses élèves à travailler avec les outils numériques et ainsi de préparer leur entrée au collège l’année prochaine « L’ENT permet de travailler sur la notion de protection de données sur internet et d’apprendre aux élèves à devenir autonomes dans la gestion de leurs apprentissages à distance ».

Pour ces deux institutrices, l’ENT permet de garder un lien avec leur classe : « On sait que chaque élève a bien reçu son travail, ils nous envoient des messages et peuvent nous poser des questions ».

Garder un lien numérique avec les familles

Bien-sûr, cette nouvelle pratique d’enseignement n’est pas sans difficulté pour les professeurs qui doivent s’adapter aux différents niveaux de pratique numérique des familles. Certaines d’entre elles voudraient davantage utiliser l’ENT alors que d’autres, souvent moins bien équipées, ont du mal à suivre le rythme.

Pour surmonter cette difficulté, la directrice de l’école a lancé une enquête auprès des parents d’élèves quelques jours avant le premier confinement pour connaitre le niveau d’équipement numérique des foyers. Des enseignements intéressants ont été tirés :

  • La majorité des familles ont accès par internet via leur smartphone,
  • 13 familles sur 290 n’ont pas accès par internet à leur domicile,
  • Souvent il n’y a qu’un seul équipement par foyer.

Grâce aux résultats de cette enquête, l’équipe pédagogique a identifié les familles les plus éloignées du numérique pour leur proposer un accompagnement téléphonique individualisé. Muriel Coulleau, enseignante en CE2 et administratrice PCN dans l’école est bien placée pour nous en parler. Pour elle, « PCN est un domaine qui reste à conquérir pour les familles les plus fragilisées mais qui est très bien maitrisé par les élèves ».

A l’école Coppée, PCN contribue à la continuité éducative et à la gestion de la fermeture des classes. Pour l’instant, les usages sont limités à ce périmètre mais il n’est pas exclu que l’ENT soit utilisé dans un contexte d’enseignement plus habituel lors des prochains mois. C’est une question qui sera à l’ordre du jour du prochain conseil des maitres.

Rechercher
retour en haut de la page