Personnels administratifs et éducatifs

 

Laurent Bourgogne

Dans un collège, les personnels les plus nombreux sont les enseignants. Mais il existe également des personnels « non-enseignants » qui sont eux aussi membres de la communauté éducative et peuvent tirer profit de l’ENT.

  • Les personnels de vie scolaire qui encadrent les élèves en dehors des cours : le ou la CPE (conseiller principal d’éducation) et les surveillants.
  • Les personnel de direction, d’administration et de gestion qui dirigent ou administrent l’établissement dans ses aspects pédagogiques ou matériels,
  • Les agents techniques qui sont des personnels de la collectivité territoriale, en charge des missions d’accueil, d’entretien et de restauration.
  • Les infirmières, assistantes sociales, médecins scolaire et conseillers d’orientation qui partagent en général leur temps entre plusieurs établissements.
  • Les personnels de « l’action collégiens », qui sont des personnels municipaux, dans les collèges où ce dispositif de prévention éducative et d’accompagnement à la scolarité est implanté.

Les professeurs documentalistes sont des enseignants. Mais il est vrai que leur mission dans l’établissement est distincte de celle des autres professeurs et qu’en tant qu’utilisateur de l’ENT, ils bénéficient, à ce titre, d’un traitement spécifique.

Pour les personnels non enseignants et en particulier pour ceux qui se partagent entre plusieurs établissements, l’ENT est un outil de continuité de contact avec les communautés éducatives. Mais bien sûr, toutes les informations qui s’échangent entre ces personnes, les élèves et leurs familles, n’ont pas vocation à être transportées par le réseau numérique. C’est le cas notamment dans le domaine de la santé. Mais pour autant, rien n’interdit aux infirmières et aux médecins d’animer des actions de prévention auprès des élèves en utilisant les moyens de communication qui leur sont offerts par l’ENT.